Histoire de canal

Du canal de jonction à l’autoroute A10

Deux ou trois choses que nous savons d’eux :

Comme quelques autres villes en France, Tours a la particularité d’être traversée en son centre par une grande infrastructure autoroutière, l’autoroute A10. Certains lui reprochent de couper l’agglomération tourangelle en deux parties, d’autres constatent la pollution générée par les déplacements de véhicules et de camions, d’autres enfin y ont vu et y voient encore un formidable facteur de développement économique pour la ville. Quelle que soit l’opinion que l’on puisse en avoir, l’autoroute fait partie du paysage tourangeau, et comme beaucoup de voies de circulation, elle raconte une histoire, l’histoire des déplacements certes, mais aussi et surtout l’histoire urbaine de Tours.

 

Share Button

4 Comments

  • le sueur commented on 26 septembre 2011 Reply

    Hommes et cours d’eau
    Association européenne de recherche et de valorisation de la culture fluviale

    Madame, monsieur,

    nous serions très heureux de pouvoir placer dans notre bibliothèque vos travaux. (Nous n’arrivons pas par ailleurs à ouvrir les fichiers indiqués)

    avec nos remerciements

    bien flvuialement

    bernard Le sueur
    Docteur d’Etat
    Membre de l’académie de l’Eau
    Président d’HCE

  • baratier commented on 27 septembre 2011 Reply

    Bonjour,

    C’est bien volontiers que nous vous invitons à placer ces publications dans votre bibliothèque.
    Pour finaliser le téléchargement des documents, il convient d’ouvrir le fichier « zip ».
    Nous pouvons vous transmettre une version papier à l’adresse que vous nous indiquerez.

    Cordialement,

    J.Baratier

  • Hugo Massire commented on 26 octobre 2011 Reply

    Bonjour,

    Je me permets d’apporter quelques précisions sur l’historique de la construction de l’autoroute A10. Le premier tronçon a en réalité ouvert dès 1967, entre la rue Plantin et la levée de Rochepinard. Une première chaussée fut mise en service le 24 juillet 1967, et la deuxième au mois de septembre. Le tronçon jusqu’à Chambray-lès-Tours ouvrit également en deux temps. La première chaussée ouvrit à la circulation le 8 février 1971, et la deuxième au mois de mars. La sortie provisoire au niveau de la levée de Rochepinard ferma dans les mois qui suivirent.

    La date du 11 août 1971 correspond en réalité à la date de déclaration d’utilité publique de l’A10 entre Meung-sur-Loire et Chambray-lès-Tours. Cette DUP intégrait officiellement la déviation de Tours à l’autoroute A10 (bien que les panneaux autoroutiers y étaient déjà présents) et permettait la construction des barrières de péage de Saint-Avertin et de Chambray-lès-Tours. Celles-ci ont semble-t-il été réalisées en 1972 ; ont voit sur la photo de la page 2 du tome 2 qu’elles ne sont pas encore présentes à la mise en service de l’autoroute. La concession à Cofiroute de la déviation de Tours avait déjà été conclue en mars 1970.

    Le tronçon Orléans – Parçay-Meslay ouvrit le 18 juillet 1974 ; il fallut toutefois attendre le 28 octobre 1977 pour la jonction avec Poitiers, et le 23 juillet 1981 pour l’achèvement de l’axe Paris-Bordeaux.

    Je précise en outre que la photographie de la page 17 est sans doute à dater du printemps 1973. Le pont Mirabeau y apparaît achevé ; il ouvrit le 1er avril 1974, quelques jours avant le pont autoroutier : Jean Royer y vit un pied-de-nez à l’État qui avait concédé l’autoroute A10 en dépit de la participation financière de la ville de Tours à sa réalisation. Cette dernière fut ainsi contrainte de réaliser sa propre rocade, formée par le boulevard du Maréchal Juin, le pont Mirabeau, l’avenue Pompidou, le pont d’Arcole et l’avenue de Beaugaillard.

    Bien cordialement,

    Hugo Massire
    Doctorant en histoire de l’architecture.
    Université de Tours.

  • Pascal Avenet commented on 23 janvier 2012 Reply

    je cherche des images du canal de jonction pour illustrer mon prochain article sur le Cher canalisé dans le prochain magazine de la Touraine et je suis arrivé ici. je ne connaissais pas ces documents, je les ai lu avec grand intérêt. Je vais mettre ce site dont le sujet m’intéresse dans mes favoris.
    Je n’ai toujours pas de reproduction de cpa anciennes du canal, auriez vous ça quelque part ?
    Cordialement, Pascal Avenet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès réservé