Partenariats

Observer les dynamiques locales suppose de les examiner régulièrement, en tenant compte du contexte dans lequel elles se situent. Il est alors possible de faire émerger les spécificités internes à la zone étudiée et de comparer ses caractéristiques avec d’une part ce qui se passe à proximité et d’autre part des territoires analogues (agglomérations de même taille, par exemple).

Ainsi, saisir les dynamiques locales et suivre leurs évolutions nécessitent des partenariats. Il est essentiel que les différentes structures qui s’intéressent au même territoire échangent leurs informations le concernant (observatoires locaux). De plus, changer d’échelle d’observation permet de compléter l’analyse et de relativiser la situation du territoire étudié ; la perception locale des enjeux est agrémentée par l’analyse produite par des observatoires nationaux. Par ailleurs, il est des plus opportuns que des observatoires traitant de sujets similaires puissent partager leur expérience concernant les données mobilisables et la méthodologie employée pour les analyser (réseaux des observatoires). Les partenariats sont également indispensables pour obtenir les données sur lesquelles s’appuient les études réalisées (fournisseurs de données).

Les observatoires locaux

CIT : Club Immobilier de Touraine

Le CIT a été créé le 10 janvier 2013. Cette association regroupe les professionnels et acteurs économiques représentatifs des activités liées à l’immobilier en Indre-et-Loire (collectivités, agents immobiliers, notaires, bailleurs sociaux, promoteurs, aménageurs, etc.). Elle a pour vocation l’analyse, le développement et la promotion des différents segments du marché. Ce nouvel espace de réflexion, d’échange et de partage d’expériences réunit, à ce jour, une quarantaine de membres.

L’activité du CIT s’organise autour de quatre commissions thématiques (commerce, communication, habitat, immobilier d’entreprises). Les travaux du club bénéficient du soutien technique de deux partenaires : l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours (ATU) et l’Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine (OE2T).

L’activité récente des commissions s’illustre notamment par la réalisation :

  • d’une analyse annuelle du marché des bureaux et des locaux d’activité ;
  • d’une étude de préfiguration d’un observatoire des loyers du parc privé ;
  • d’une collecte d’informations relatives aux valeurs locatives commerciales.

http://club-it.fr

OE2T : Observatoire de l’Economie et des Territoires de Touraine

L’OE2T a été créé en 1991. Il s’intéresse aux dynamiques économiques de l’Indre-et-Loire et analyse les spécificités territoriales internes au département. Fondé sur un partenariat institutionnel, socioprofessionnel et territorial, il travaille en réseau avec l’ensemble des acteurs concernés.

Cet observatoire produit et fournit des données ainsi que des études relatives au développement local et à l’aménagement du territoire en Touraine. Il a notamment pour mission d’éclairer les décisions des acteurs locaux et de mesurer les effets des politiques publiques.

http://www.economie-touraine.com

OLEP : Observatoire Locale de L’Economie de la Production de logements sociaux

Cet observatoire a été mis en place en 2008. Il s’intéresse aux logements locatifs sociaux produits sur le territoire de la Communauté d’agglomération Tour(s)plus depuis 2004, année d’entrée en vigueur du premier PLH et de prise de délégation des aides à la pierre.

La base de données recense les opérations agréées en en précisant certains traits (localisation, opérateur, organisation de la maîtrise foncière, nombre de logements, type de produits, …). Les caractéristiques des logements sont également détaillées : nombre de pièces, superficie, mode de chauffage, services associés (ascenseur, …), loyer maximal/pratiqué, prix de revient, …

Ces éléments sont mis à jour une fois par an. Ils permettent à Tour(s)plus de disposer d’une connaissance assez fine de ce qui se passe sur son territoire. Cette information fait l’objet d’une rencontre annuelle avec les bailleurs sociaux. Elle est également communiquée aux élus locaux et sert de support aux échanges avec les services de l’Etat concernant les aides à la pierre.

 

OCELOR : Observatoire de la Construction neuve En Région Centre Loire

La Fédération des Promoteurs Immobiliers de la région Centre a créé, en 2007, OCELOR, outil de suivi des marchés immobiliers.

L’observatoire rassemble des données sur l’activité de la promotion immobilière et de l’individuel aménagé. Il travaille sur différents périmètres, parmi lesquels l’agglomération tourangelle et le département d’Indre-et-Loire.

Les études réalisées dans le cadre de cet observatoire font l’objet d’une communication trimestrielle auprès des membres de l’association.

ORHF : Observatoire Régional de l’Habitat et du Foncier

La Direction Régional de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) a créé en 2006 son Observatoire Régional de l’Habitat et du Foncier (ORHF). Celui-ci a pour fonction de capitaliser les données, études et expériences locales et de les diffuser à l’ensemble des partenaires.

L’ORHF a pour objectif de produire chaque année un tableau de bord présentant les principaux indicateurs utiles à la compréhension des dynamiques et des enjeux en matière de logement. Chacun peut ensuite situer son territoire dans le contexte régional. Par ailleurs, la DREAL Centre valorise des travaux réalisés sur tout ou partie de son territoire et commandite quelques études régionales.

La communication d’informations se fait essentiellement à l’occasion d’assemblées plénières biannuelles. Le souhait de promouvoir la mise en réseau s’est formalisé en 2011 par la création du club des techniciens des observatoires locaux de l’habitat de la région Centre. Au final, le partage de la connaissance permet une meilleure compréhension du territoire régional.

http://www.orhf-centre.fr

Observatoire de l’Union Social pour l’Habitat (USH) de la région Centre

L’USH a développé plusieurs outils qui permettent de suivre l’activité des organismes HLM. Les analyses produites sont notamment basées sur des enquêtes régulières réalisées auprès de ses adhérents. Celles-ci concernent notamment :

  • Le suivi de la programmation de logements. Une enquête biannuelle est effectuée afin de connaître la programmation au niveau régional et d’alimenter l’observatoire de la production locative de l’USH nationale.
  • Les coûts de la construction neuve. Une enquête est réalisée chaque année en mars.
  • L’occupation du patrimoine social. L’enquête OPS est triennale. Les dernières données disponibles font état du parc au 1er janvier 2009.
  • Observatoire régional de la demande en logement et des attributions.

http://www.ush-centre.org/

Les réseaux des observatoires

Club des techniciens des observatoires locaux de l’habitat piloté par la DREAL Centre

En 2011, la DREAL Centre a souhaité renforcé les partenariats initiés dans le cadre de son Observatoire Régional de l’Habitat et du Foncier par la création du club des techniciens des observatoires locaux de l’habitat. Celui-ci rassemble à ce jour sept structures qui se sont portées volontaires pour participer à la démarche (ADIL 36, Observatoire du 41, Observatoire de l’habitat et du foncier de la communauté d’agglomération Bourges Plus, DDT28, Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Orléanaise, Agence d’urbanisme de l’Agglomération Tourangelle, DREAL Centre). Liens vers site internet de ces structures lorsqu’ils existent.

Le club s’est vu confier la réalisation du tableau de bord de l’ORHF édition 2011. Mais sa vocation principale est de renforcer les échanges d’expériences et de pratiques entre structures d’observation afin de développer une culture commune des analyses de données et des dynamiques territoriales à l’échelle de la région Centre.

Club des observatoires de la région Centre piloté par le Conseil Régional

Le 22 novembre 2011, les organismes qui disposent d’un observatoire (habitat, activité, tourisme, …) se sont réunis à l’initiative du Conseil Régional. La mission confiée aux différents partenaires pour l’année qui vient est de recenser les travaux effectués par le passé et le programme d’études  à venir afin de les porter à la connaissance de tous.

En parallèle, il est prévu des travaux communs auxquels participeront plusieurs structures d’observation. A ce jour, deux études de ce type ont été évoquées. La première porte sur la connaissance des entreprises et est portée par l’Observatoire de l’Economie et des Territoires de Touraine. Le second groupe de travail devrait s’intéresser aux démarches d’identification du parc potentiellement énergétivore (sur SIG). Cet atelier, piloté par l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Orléanaise, devrait être lancé au second semestre 2012. L’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération Tourangelle devrait y prendre part.

Club Habitat de la fédération Nationale des Agences d’Urbanisme (FNAU)

L’ATU fait partie du réseau national des Agences d’Urbanisme. A ce titre, l’observatoire de l’habitat, du foncier et des modes de vie de l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours bénéficie d’une expérience de longue date, capitalisée à l’échelle de la France.

Cette expérience est notamment transmise dans le cadre de groupes de travail qui permettent de faire le point sur les derniers développements législatifs ou réglementaires, d’échanger des informations diverses, de rencontrer des experts extérieurs, de présenter des travaux réalisés par l’un ou l’autre membre du réseau. Tout ceci participe au développement d’une culture professionnelle commune et à l’enrichissement de chacun.

http://www.fnau.org/

Des observatoires nationaux

Observatoire des inégalités territoriales

Cet observatoire présente un état des lieux de la société contemporaine et en propose certaines analyses. Les thèmes de l’emploi, des revenus, du niveau d’éducation, … sont déclinés aux niveaux communal, départemental et régional. Cela permet une prise en compte des spécificités territoriales au regard des moyennes nationales.

Les analyses, basées sur des données statistiques, sont confrontées à la perception des acteurs locaux pour une meilleure compréhension des phénomènes.

L’observatoire diffuse librement des indicateurs clé sur les inégalités aux différents niveaux géographiques évoqués. Il permet également d’analyser leurs évolutions dans le temps et de comparer les dynamiques de la zone étudiée avec les contextes départemental, régional et national. De plus, il identifie les territoires qui présentent des caractéristiques similaires.

http://www.inegalitesterritoriales.fr/

Observatoire des territoires

La Délégation interministérielle à l’Aménagement du Territoire et à l’Attractivité Régionale (DATAR) met à disposition du grand public un certain nombre d’indicateurs cartographiés, de données, d’analyses et de ressources documentaires via son Observatoire des Territoires. L’information est accessible par thématique ou zone d’étude ; elle est diffusée sous forme de tableaux ou de cartes.

Cet observatoire vise une meilleure compréhension des dynamiques et des disparités des territoires. Il permet également de suivre les politiques publiques menées dans le domaine de l’aménagement et du développement local.

http://www.territoires.gouv.fr/observatoire-des-territoires/fr/node

Les fournisseurs de données

Les études réalisées par l’observatoire se font essentiellement à partir d’informations transmises par les différents partenaires de l’Agence.

L’Etat et ses services sont détenteurs de la majorité des bases de données existantes concernant l’habitat et la population. Les services statistiques des ministères (Service de l’Observation et des Statistiques du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement ; INSEE pour le Ministère de l’Economie, des Finances et de l’Industrie) font partie de nos interlocuteurs privilégiés. Surtout, nous obtenons des informations de la part des services déconcentrés de l’Etat à l’échelle départementale (DDT37) et régionale (DREAL Centre).

De plus, nous travaillons en étroite collaboration avec les collectivités locales intéressées par notre territoire d’étude. Les communes et intercommunalités qui font partie du SCoT de l’agglomération tourangelle nous apportent leur connaissance du terrain. Le Conseil Général de l’Indre-et-Loire nous renseigne sur les politiques qu’il mène, notamment dans le cadre de sa délégation des aides à la pierre. Un travail partenarial actif est engagé à l’occasion de la définition et de la mise en œuvre des politiques publiques en matière d’habitat (PLU, PLH, SCoT, PDALPD, …).

Par ailleurs, afin d’investiguer certains aspects non traités par les instances suscitées ou pour disposer d’une lecture locale fine de phénomènes analysés uniquement à l’échelle nationale, l’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours mène ses propres enquêtes et construit des bases de données.

 

Se connecter

Accès réservé