Le laboratoire ligérien : Habiter l’eau

 Carnet de projets d’un paysage en héritage 

Le Val de Loire est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2000. Il témoigne de la singularité d’une très ancienne civilisation de l’eau construite sur plusieurs milliers d’années. 

Ce paysage d’exception est un patrimoine vivant : construire, partager et diffuser une culture de projet adaptée à la réalité patrimoniale des lieux est une des priorités du Plan de gestion du site Unesco validé par l’État, les régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire et les collectivités.
L’inscription Unesco pose la question de l’avenir de ce patrimoine : les conditions de son identification, de sa préservation et de sa valorisation pour répondre aux usages contemporains et aux enjeux majeurs liés au risque d’inondation et au changement climatique. La Mission Val de Loire patrimoine mondial et les agences d’urbanisme des métropoles de Tours et d’Angers ont créé un dispositif « Habiter l’eau », un laboratoire qui interroge les conditions de la fabrique du paysage fluvial et celles de son enseignement.
Il s’appuie sur la mobilisation d’universités et de grandes écoles pour ouvrir, chaque année, des ateliers pratiques en lien avec les élus du territoire et imaginer, ensemble, une ingénierie de projet, au service des usagers et de la pérennité des lieux. Chaque atelier définit un sujet, un lieu et une problématique. Ce carnet restitue les démarches et projets de ces futurs professionnels.

C’est une véritable boîte à idées, tant leur liberté de conception nous fait prendre conscience de la diversité des possibles pour l’avenir de ce paysage fluvial. 

Bonne lecture !

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès réservé