Quoi de neuf dans les transports en commun ?

QUESTION DE MOBILITÉ N°11

CouvQM11Avec 700 km de ligne en France, le tramway est apparu depuis 20 ans comme le levier privilégié pour renouveler l’offre de transports collectifs. Quelle suite donner à cette dynamique considérant que l’équation des finances publiques devient plus difficile à résoudre ?

Ce 11ème numéro des Questions de mobilité apporte quelques éclairages à ces interrogations. Il vous permettra de découvrir, comment certains territoires sont parvenus à combiner qualité des services et moindre investissement.

Share Button

4 Comments

  • WOLF commented on 20 avril 2015 Reply

    La fréquentation est à 35.000 par jour aujourd’hui à Besançon. Pas 50.000 comme indiqué dans le document… Bien à vous.

    Tramway de Besançon : des débuts prometteurs
    Article rédigé par Shahinez Benabed le 21/01/2015 à 15:28 dans la rubrique Réseau urbain

    Le nouveau tramway, inauguré le 30 août dernier, comptabilise déjà 36% de la fréquentation du réseau de transports publics de l’agglomération de Besançon.

    En seulement cinq mois en circulation, le tramway de Besançon semble déjà avoir conquis le cœur des Bisontins. Selon un communiqué du Grand Besançon du 16 janvier dernier, les deux lignes de 14,5 km comptabilisaient déjà 36% des voyages sur le réseau de transports en commun Ginko (Transdev).

    Avec un total de 35 000 voyageurs par jour en semaine, contre 32 000 en novembre, et 30 000 en septembre, leur fréquentation est en constante hausse, et semble bien partie pour atteindre l’objectif de 47 000 voyageurs/jour en 2017 que se sont fixés les acteurs du projet : « Nous croisons les doigts pour que cela continue dans ce sens », indique le Grand Besançon.

    Une fréquentation des transports publics en hausse

    Ce « petit boom » du tramway a ainsi profité au réseau de transports en commun dans sa globalité, puisque ce dernier, qui a accueilli plus de six millions de voyageurs de septembre à décembre 2014, a vu sa fréquentation augmenter de 20% par rapport à la même période en 2013. Les lignes de bus urbains de l’agglomération, qui avaient subi une profonde restructuration à l’arrivée du tram, ne sont pas en reste non plus, et « sont également bien utilisées », indique le communiqué, puisqu’elles représentent 54% des déplacements en transports publics dans la ville.

    Pour continuer dans cette voie encourageante, l’agglomération a annoncé vouloir œuvrer à améliorer constamment le service. En termes d’information voyageurs, par exemple, un système de géolocalisation devrait être prochainement opérationnel. Il permettra d’indiquer en temps réel, dans le cas de perturbations, la durée d’attente et heure prévue d’arrivée des véhicules en station.

    Le tramway de Besançon relie la station Hauts du Chazal à Chalezeule et à la gare Viotte (cf ci-dessous). Inauguré le 30 août 2014, celui-ci a notamment beaucoup fait parler de lui en raison de son coût peu élevé (228 millions d’euros, soit 17 millions/km, contre 20-25 millions constatés en moyenne dans d’autres villes de l’Hexagone).

  • Schampion commented on 12 mai 2015 Reply

    Bonjour Wolf,

    Merci pour cette précision, ou plutôt actualisation. En effet, la fréquentation actuelle du tramway de Besançon atteint 35 000 voyages/jour. Les 50 000 voyages/jour sont attendus….(en tout cas, les 2 lignes en ont la capacité).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès réservé