Une_QH3

Évolution des modes de vie et besoins en logement

Quelles implications du desserrement des ménages ?

On constate à l’échelle nationale une réduction de la taille des ménages. Un foyer comptait en moyenne trois personnes en 1968 ; il en comprend désormais deux.

Dans le même temps, la production de logements n’a cessé de progresser. Il y a donc un décrochage entre croissance démographique et évolution du parc de résidences principales.

Ce questions d’habitat propose d’expliquer ce phénomène et d’interroger la façon dont le desserrement des ménages pourrait être pris en compte, dans un souci de meilleure adéquation entre offre et demande de logements.

 

Partager...Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Se connecter

Chiffres clefs

Liens