Questions de Mobilité n°7

Publié le 28 février 2011 dans la rubrique : Mobilités | vues : 2 231

La série de publications des « Questions de mobilité », issue des résultats de l’enquête ménages déplacements réalisée par le Syndicat Mixte de l’Agglomération Tourangelle (SMAT) et par le Syndicat Intercommunal des Transports en Commun de l’Agglomération Tourangelle (SITCAT) se poursuit sur le thème de la place qu’occupe la voiture dans notre quotidien. Les chiffres tirés de l’enquête ont confirmé que la voiture est le mode de déplacement le plus utilisé par les habitants de notre territoire (58% des déplacements et 78% des distances parcourues). Dans le même temps, la prise de conscience de la nécessité d’infléchir cette hégémonie s’accentue. L’agglomération tourangelle va bientôt voir circuler sa première ligne de tramway, la Région Centre montre la volonté d’améliorer les circulations sur l’étoile ferroviaire de Tours, le schéma cyclable poursuit son développement avec probablement d’ici peu de nouveaux services dédiés à l’usage du vélo, les espaces publics se réaménagent progressivement en donnant la priorité aux piétons, comme inscrit dans le code de la rue, dont certaines dispositions ont récemment été instaurées dans le code de la route,…
Dans ce contexte, il devient intéressant d’analyser précisément le rapport entre l’usage de la voiture par les habitants et les aménagements, les infrastructures mis à la disposition par les collectivités pour ce mode. Ce thème nécessite une analyse à plusieurs échelles. Il est ainsi fait le choix d’étudier le secteur de Tours Centre, celui du cœur métropolitain qui exclut Tours Centre, et le secteur périurbain constitué de toutes les autres communes du SCOT

télécharger le document : QMobilite-7.pdf

2 commentaires.

  1. Marie Huyghe dit :

    Bonjour,

    Je suis en train de lire vos publications sur la mobilité dans le SCoT de l’Agglo, et je n’arrive pas à comprendre une définition : quelle différence faites-vous entre les « déplacements liés aux études et au travail » (Questions de mobilité 3 et 4), et les « déplacements liés au retour chez soi » (Questions de mobilité n°3). Les premiers désignent-ils seulement les déplacements réalisés pendant le temps du travail et des études, et les seconds ceux réalisés pour se rendre sur son lieu de travail/d’études ?
    Vous ne reprenez pas cette notion de déplacement lié au retour chez soi dans le Questions de mobilité n°4…

    Merci pour votre réponse,

    Marie Huyghe

  2. Olivier Schampion dit :

    Bonjour,

    L’analyse des motifs de déplacements dans les enquêtes ménages déplacements est complexe. Je vais essayer d’être clair…
    Chaque déplacement recensé dans l’enquête comporte 2 motifs : le motif à l’origine et le motif à la destination. Par exemple, pour un déplacement du domicile vers le travail, le motif origine sera le « domicile » et le motif à la destination sera « le travail ».
    Le graphique P3 du QM 3 montre la répartition des déplacements par motifs « à la destination ». C’est pourquoi, le domicile apparait avec 39% de part des déplacements.
    Or, cet indicateur minimise la part des autres motifs. C’est pourquoi, le CERTU a créé le motif SESAME, qui permet de redistribuer le motif destination « domicile » sur le motif « origine ». Par exemple, pour un déplacement du travail vers le domicile, le motif retenu pour le déplacement sera le travail. C’est cet indicateur que vous retrouvez P7 du QM4.
    L’indicateur « SESAME » permet ainsi de comprendre véritablement pourquoi les personnes se déplacent, car si on rentre chez soi, c’est bien parce qu’on a une raison d’en sortir.

    J’espère avoir répondu à votre question.

    Olivier Schampion
    Chargé d’études transports à l’ATU