Observatoire foncier

Les mutations bâties et non bâties dans les territoires ruraux d’Indre-et-Loire en 2006

L’Agence d’Urbanisme de l’Agglomération de Tours analyse chaque année, dans le cadre de sa mission d’observation, le marché foncier à travers les extraits d’actes notariés conservés à la Direction Générale des Impôts d’Indre-et-Loire.
Face à l’expansion des marchés fonciers de ces dernières années et à la nécessité d’accompagner l’élaboration et le suivi des Schémas de COhérence Territoriale (SCOT) des différents territoires, il a paru pertinent d’élargir l’aire d’étude à l’ensemble du département. En 2006, l’observation a porté sur le territoire d’Indre-et-Loire en dehors du SCOT de l’agglomération tourangelle, lequel avait fait l’objet d’une analyse en 2005.
Dans le corps de l’étude, l’unité statistique est la communauté de communes. Pour le traitement statistique, la commune de Céré-la-Ronde a été raccordée à la communauté de communes de Bléré Val de Cher. Les résultats sont publiés à la commune en annexe. Ils ne sont communicables qu’à partir de six mutations.
Afin de resituer le marché foncier « rural » dans l’ensemble du contexte de l’Indre-et-Loire, les données 2006 du département en dehors du SCOT de l’agglomération ont été rapprochées de celles du SCOT de l’agglomération de 2005.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accès réservé